S.S.C.I.A.C.


 

FONCTIONS D’UN S.S.C.I.A.C.

Le spécialiste des systèmes de communication et d’information de l’Armée canadienne (S.S.C.I.A.C.) est chargé d’assurer les communications dans le cadre des opérations tactiques et stratégiques. Dans l’environnement tactique, le S.S.C.I.A.C. est chargé du contrôle, de la configuration et de la gestion des postes de radio tactiques et des liaisons par fibre optique. Dans les environnements tactiques et stratégiques, il est chargé de l’exploitation, de la gestion et de l’administration des systèmes nationaux d’information, des portails et des terminaux terriens de satellite dont se compose le Système national d’information, de commandement et de contrôle.

 

 

ENTRAINEMENT ET FORMATION

Suite à son assermentation, le soldat désirant occuper le poste de S.S.C.I.A.C. devra completer sa qualification militaire de base (QMB) soit à temps partiel durant l’hiver ou à temps plein pendant la période estivale. Par la suite le soldat complétera son PP1 (progression professionel) qui lui donnera sa qualification en tant que S.S.C.I.A.C. Par la suite, si le membre le désire, il pourra ensuite se spécilaiser dans plusieurs domaines des transmissions tels que la numérisation, le montage de lignes ou cyber-opérateur.

HABILETÉS DÉVELOPPÉS ET EXIGENCES D’UN S.S.C.I.A.C.

  • Parler à haute voix et de manière intelligible
  • Dactylographier 25 mots à la minute
  • Utiliser du matériel de communication tout en travaillant plusieurs heures à la fois dans des conditions d’agitation dans des zones exiguës et bruyantes
  • Demeurer assis ou debout jusqu’à 12 heures d’affilée dans un poste de commandement
  • Enfoncer des piquets de mise à la terre de 1,2 m avec une masse de 5 kg pour ériger des installations de télécommunication en campagne
  • Faire la maintenance courante d’un véhicule : remplacer les pneus; faire le plein avec des jerricans de 20 litres
  • Conduire des véhicules militaires ou spéciaux dans la pénombre ou l’obscurité et demeurer debout ou assis dans un véhicule secoué par une conduite tous terrains
  • Savoir se diriger par tous les temps et dans toutes les conditions d’éclairage.

 

Pour plus d’informations, visitez le